Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 19:40
NOV. 2008: Pose d'un feutre épais (400g/m2) imputrescible pour laisser respirer le platelage en bois sous la bâche et absorber la condensation.
 
L'arrête supérieure du toit du garage est en partie accolée à une maison et en partie libre. C'est une planche verticale de 10cm qui formera le haut du bac pour le toit végétal; elle est fixée par des équerres en accacia, recouvertes ensuite de feutre pour protéger la bâche EPDM qui va venir par dessus.

                                                        maison écologique
Partager cet article
Repost0
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 16:46







 NOV. 2008:Préparation du toit pour recevoir la bâche en caoutchouc: ponçage des voliges, fraisage d'un quart-de-rond
sur les bords du toit pour éliminer l'arrête sous la bâche.
 Réalisation d'une rainure goutte d'eau sous les solives en accacias des bords, à la défonceuse.
                         
                                                              maison écologique
Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 17:32


Remplissage des hauts de mur en torchis, puis remise en place des voliges par dessus

 
 
   
   
 vue du fond du terrain (potager)
 

                                                          maison écologique
 
Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 12:45









fin du torchis du garage
haut du dernier mur avec préparation
des petites fenêtres
Petites fenêtres du garage, cadres en
accacia.
Les clous doivent permettre au torchis de tenir sur le bois lisse et en encorbellement.
 
  
  Le garage vu de la rue
 

                                                                  maison écologique

Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 12:35









OCTOBRE 2008:



Les seuils du garage sur la rue: 2 poutres en chêne de 12X18 cm entaillés et posés sur lit de gravier, afin qu'ils tiennent le plus longtemps possible....

maison écologique

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 20:53










pour le toit végétalisé, nous réfléchissons aux diverses plantes "grasses" à planter, sedum, sempervivum... nous en testons et en récupérons des uns et des autres.
Ici, 3 variétés de sempervivum (joubarbes)
 
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 20:43
 Haut du soubassement = niveau plancher RdC -10cm
 
  C'est décoffré, c'est fini! le mur  de fondation/sous-bassement fait 1,70 mètre de haut, 0,60 cm de largeur moyenne en bas et 0,35 cm en haut; il affleure au point haut du terrain et émerge de 0,70 m au point bas.
 
 
 Du remblais pour la maison, il en faudra une quinzaine de m3 pour atteindre le niveau bas du hérisson de pierre ventillé qui portera la dalle de chaux du RdC.
 
  Vue depuis le toit du garage. Il a fait très chaud en août et le béton de chaux à fissuré en surface, à chaque emplacement des entretoises (pourtant trempées dans l'huile pour ne pas se dilater) qui tenaient les banches; il aurait ss doute fallu arroser davantage pendant la prise...ou faire des entretoises en fer.
 
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 18:26
 
 
  ça avance...
 
 
 
 
 vue intérieure
 
 
 Remplissage du dessus des portes de garage où il y a peu de place entre les poutres; il faut bancher en remplissant à l'horizontale, c'est encore plus long, les bras chauffent et les épaules brûlent... mais 5 jours d'obstination ont eu le dessus et c'est vraiment beau à voir!
 
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 18:05
 
  début du remplissage des murs du garage avec Catherine et Stéphane
 
  RECETTE JMR du torchis de chanvre :
-mettre à tremper 2,5 seaux de terre bien argileuse dans 4 seaux d'eau, pendant une nuit au moins;
-Malaxer, tamiser à 8mm, mettre cette barbotine et son sable ds la bétonnière;
-introduire 11 seaux de chènevotte, tourner qq tours, arrêter et laisser gonfler 15 minutes; il doit rester un peu d'eau au fond de la cuve, sinon en remettre un peu.
- relancer, ajouter 1 seau de chaux aérienne sèche + 1/2 seau de plâtre gros
- Mélanger le moins longtemps possible  (1 minute suffit, sinon des boulettes se forment, surtout si le torchis est un peu sec); servir en brouette et en seaux;

On remplit les banches en tassant avec des mini-fourches (râteaux de plage pour enfants, ou de jardinage applatis), puis liteaux, tasseaux pour les endroit peu accessibles.

NB: le mélange se fait bien mieux ds un gros malaxeur à cuve horizontale mais c'est très cher et ne sert qu'au torchis;
























Catherine à la mine...

Les poubelles servent pour le trempage de l'argile, le malaxage et le tamisage.
Derrière, la bétonnière.
 
Banchage du torchis, JM de dos.
Repos du soir: les canapés en chanvre sur une idée lumineuse de Stéphane: on les voit les gars de la campagne.
Mais pourquoi la photo est-elle floue?
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 16:57
Un toit végétal c'est lourd: 4 piliers en bois de 20 x 20 cm sont prévus ds la maison pour assurer une descente de charge de 4 à 5 tonnes chacun; Ils nécessitent des fondations solides, et JM réalise des plots de 0,5 x 0,55 m, en pierre et béton de chaux + ponce, comme les murs de fondations. Pour augmenter la résistance à l'éclatement de la partie haute qui recevra directement les poteaux de bois, iis sont armés à 5 cm sous la surface de 2 grillages à béton croisés (toutes les fondations du tour de la maison ne comportent aucune ferraille, ce sont les pierres et la massivité du tout qui assurent la tenue)
 
 
  Emmanuelle debout dans la cuisine...
 
 
 
Partager cet article
Repost0

Maison Écolo

  • : Maison écologique et bioclimatique à Villiers-sur-loir (Vendôme), région centre, maison auto-construite, ossature bois et béton de chanvre/
  • : Maison écologique et bioclimatique à Villiers-sur-loir, à côté de Vendôme. Les articles sont publiés dans l'ordre chronologique de la construction.
  • Contact


Recherche

Contact

Catégories